0

Votre panier est vide

Barb Hodgens
Barb Hodgens

Barb Hodgens aime cuisiner des recettes alternatives et saines, centrées sur la santé intestinale et les régimes SCD et GAPS. Barb a été elle-même capable de surmonter ses propres problèmes de santé intestinale grâce à son parcours d’alimentation alternative. Partagez vos idées, commentaires et photos à la fin de ce post :)

ASTUCES SIMPLES POUR ÉPAISSIR UN YAOURT D’ORIGINE VEGÉTALE

Si vous avez du mal à atteindre une consistance riche et crémeuse avec votre yaourt non-laitier, vous n’êtes pas un cas isolé. Le moyen d’épaissir n’importe quel lait d’origine végétale est une tâche compliquée. Vous n’avez qu’à regarder la liste d’ingrédients de tous les yaourts non laitiers commerciaux pour en avoir la preuve – tous contiennent un épaississant ou un stabilisateur. Les épaississants comme l’arrow-root (marante), la farine de tapioca, l’agar-agar, la carraghénane, la gomme de xanthane, la gomme de guar et la lécithine de soja sont fréquemment ajoutés aux yaourts végétaux produits commercialement pour obtenir cette consistance de yaourt épaisse et crémeuse que nous adorons tous

Si vous avez des impératifs diététiques, ça peut être démoralisant et frustrant. Aucun des épaississants contenus dans les yaourts commerciaux d’origine végétale ne sont compatibles avec les régimes GAPS ou SCD. Il est très difficile d’éviter les sucres ajoutés et les conservateurs dans la plupart des marques. La seule option sûre et saine est de préparer votre propre yaourt. De plus, la valeur thérapeutique du fait maison par rapport au commercial est si importante que la préparation maison s’impose d’elle-même.

Ce qui pose problème, c’est que les laits d’origine végétale n’ont pas la même structure en protéines, matières grasses et sucre que le lait animal, et donc se comportent de façon fondamentalement différente quand on leur ajoute des cultures de démarrage de yaourt. Les laits non-animaux acceptent la culture, mais ils ne vont pas s’épaissir naturellement et prendre comme les yaourts de lait animal. Mais gardez espoir. Même si vous obtenez un lot de yaourt non-laitier liquide ou pas homogène, ça reste un produit fermenté et il sera bon pour votre santé. Ne le laissez pas perdre – ajoutez-le à un smoothie et obtenez ainsi votre dose quotidienne d’aliments probiotiques bienfaisants pour vos intestins.

Mais si vous insistez pour avoir un yaourt garanti épais bien ferme, à déguster à la cuillère, vous devrez ajouter un épaississant. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une large gamme de choix sains disponibles. Il vaut mieux cependant que vous revoyiez un peu vos attentes à la baisse. Si vous exigez exactement la même texture que celle d’une marque gorgée de stabilisateurs et de conservateurs vous serez peut-être déçu(e).

LE CHOIX DE L’ÉPAISSISSANT

Nous vous suggérons d’examiner 3 méthodes: gélatine, agar-agar et tapioca. L’épaississant que vous choisirez correspondra à vos préférences personnelles et à vos impératifs diététiques. Lisez et suivez avec soin les instructions ci-dessous, car l’activation de chaque méthode est sensible au facteur température.

GELATINE EN POUDRE QUALITÉ PREMIUM

La gélatine est à la base une forme cuite de collagène – protéine contenue dans la peau d’animaux. Le collagène est la protéine la plus abondante du corps humain et contient les acides aminés essentiels nécessaires pour accélérer la croissance cellulaire et cicatriser tous les tissus du corps. Le collagène est connu pour faire du bien à votre peau, vos muscles, vos os, vos tendons, votre cerveau et votre cœur, et en plus il a des propriétés impressionnantes concernant le soin des problèmes intestinaux et la réparation d’intestins paresseux. La gélatine est le seul épaississant autorisé dans les protocoles de soins intestinaux tels que GAPS et SCD. La gélatine est activée à très basse température, et donc vous pouvez préparer du yaourt cru avec cette méthode d’épaississement.

DIRECTIONS

Ajoutez une cuillère à café rase de gélatine pour 4 tasses de lait végétal avant de chauffer et de mettre en culture. La gélatine doit être chauffée à 95⁰F (35⁰C) pour être activée. Une cuillerée à café rase n’est donnée qu’à titre indicatif. Faites des essais et ajoutez plus ou moins pour obtenir la consistance que vous aimez. Vérifiez bien que le lait est à moins de 108°F (42° C) avant d’ajouter la culture de démarrage et le sucre ou le miel.

Astuce: Il peut être difficile de mélanger la gélatine avec une grande quantité de liquide sans qu’il se forme des grumeaux. Pour l’incorporer plus facilement, mélangez d’abord la gélatine à de petites quantités. Versez simplement une demi-tasse dans un petit bol, ajoutez la gélatine et mélangez bien. Laissez la mixture reposer et gonfler quelques minutes, puis transférez la masse de gélatine dans le reste du lait. Dès que le lait sera chauffé, la gélatine se dissoudra rapidement. 

Cliquez vers notre recette de yaourt coco utilisant la gélatine comme épaississant.

 

POUDRE D’AGAR-AGAR

L’agar-agar est une substance d’origine végétale, qui ressemble à un gel, extraite d’algues rouges et c’est un parfait substitut végan à la gélatine. Il est faiblement calorique, a une teneur élevée en fibres et stimule le manganèse, le magnésium, le folate et le fer. Il peut aussi contribuer à améliorer la digestion, à favoriser la perte de poids et à stabiliser votre glycémie. L’agar-agar n’est pas autorisé dans les régimes GAPS et SCD et doit être cuit longtemps, et donc ne convient pas pour du yaourt cru.

DIRECTIONS

Ajoutez une cuillère à café d’agar-agar pour 4 tasses de lait végétal avant de chauffer et de mettre en culture. L’agar-agar doit être chauffé à 190°F (87⁰C) et maintenu à cette température pendant au moins 10 minutes. Laissez le lait refroidir jusqu’ à moins de 108°F (42° C) avant d’ajouter la culture de démarrage et le sucre ou le miel. Une cuillerée à café n’est donnée qu’à titre indicatif. L’agar-agar peut être en poudre fine, ou bien en flocons. Les flocons peuvent exiger une quantité plus importante – faites des essais et ajoutez plus ou moins dans votre lot suivant pour obtenir la consistance qui vous convient.

Astuce:Un bain-marie empêchera le lait de brûler pendant le chauffage.

Notre yaourt au lait d’amande, notre yaourt au lait de soja et notre yaourt au lait de chanvre sont épaissis avec de l’agar-agar

 

FARINE DE TAPIOCA

Le tapioca provient de la racine de manioc. La farine de tapioca est de l’amidon pur et n’a qu’une valeur nutritionnelle limitée, mais c’est un très bon agent liant sans gluten et sans graine. Le tapioca n’est pas autorisé dans les régimes GAPS & SCD.

DIRECTIONS

Faites fondre 1 cuillerée à soupe de farine de tapioca pour chaque boîte de 400ml de lait de coco avant de chauffer et de mettre en culture. Le tapioca doit être chauffé à 140⁰F/ 60⁰C pour être activé. Remuez sans arrêt à mesure qu’il s’épaissit pour éviter les grumeaux. Laissez refroidir le lait  à moins de 108°F (42° C) avant d’ajouter la culture de démarrage et le sucre ou le miel.

Astuce:La farine de tapioca est une farine très fine qui ne se mélange pas facilement au liquide. Pour l’incorporer plus facilement, mélangez la farine de tapioca avec ½ tasse de lait de coco et puis mélangez avec reste du lait. 

Pour la méthode complète, cliquez sur notre recette de yaourt coco épaissi avec de la farine de tapioca.

 

MAINTENANT QUE VOUS ÊTES PRET A DÉBUTER VOTRE FABRICATION DE YAOURT....

Essayez notre yaourt coco doux pour l'intestin épaissi à la gélatine, ou notre délicieux yaourt au lait d'amande épaissi à l’agar-agar. Nous avons même trouvé des manières de défier les règles et de préparer du yaourt non-laitier qui ne nécessite pas d’épaississant supplémentaire. Ce yaourt coco facile est tout-à-fait assez épais, de même que notre yaourt sucré aux dates et noix de cajou. Nous avons aussi 2 autres recettes de yaourt coco dans notre manuel de yaourt coco à faire vous-même qui ne nécessitent pas d’épaississant ajouté.

ÉPINGLEZ CETTE RECETTE

COME ADDENSARE LO YOGURT DI LATTE NON LATTIERO-CASEARIO

LOOKING FOR MORE NON-DAIRY YOGURT INSPIRATION? 

 

 



Abonnez-vous